Mot de la direction de CAH

Bonjour à tous,

C’est avec beaucoup de plaisir que nous vous présentons cette nouvelle Gazette avec ses calendriers d’activités et des informations préparées pour vous tous et tout particulièrement pour les membres de notre Centre de Vie Active (CVA). Au cours des deux prochains mois nous nous pencherons à nouveau au les thèmes du vieillissement engagé en l’associant aux célébrations de la diversité dans notre communauté plurielle.

Votre CVA, le seul de langue française dans la région, vous propose des activités sociales, culturelles et de mise en forme. Afin de pouvoir participer aux activités et de bénéficier de tarifs avantageux sur des sessions spécialisées ou encore les sorties et les repas de fêtes vous devez être à jour de votre adhésion annuelle.

Au-delà de votre cotisation, joindre notre CVA est une démarche d’engagement envers le maintien et plus de services en français. Je vous invite donc à devenir membre de notre CVA ainsi qu’à, sans plus tarder, renouveler votre adhésion. Les informations nécessaires pour compléter votre adhésion sont dans la Gazette.

À CAH nous continuons d’investir sur le développement de nos programmes ainsi que sur la mise à jour de nos infrastructures et de nos processus.

Les consultations organisées pour soutenir l’élaboration du notre plan stratégique 2025-2029 sont maintenant terminées, l’analyse des données est en cours. L’équipe de projet et le conseil d’administration travaillent sur l’élaboration du cadre stratégique qui sera présenté aux membres de la corporation lors de l’assemblée générale CAH, le 26 juin 2024. Rappelez vous que pour pouvoir vous positionner sur l’évolution de CAH et donc voter lors de l’assemblée générale vous devez être à jour de votre affiliation à la corporation CAH. Là aussi les informations nécessaires sont plus loin dans la Gazette.

Au 33 place Hahn, le projet de changement des fenêtres de l’ensemble de l’édifice va bon train et devrait être terminé d’ici à fin mai. Ce projet contribue à la mise en œuvre d’approches durables, que ce soit au niveau de la gestion de notre édifice ou de la mise œuvre de nos programmes.

Comme nous le savons déjà, en vieillissant, nous sommes plus vulnérables aux effets des changements climatiques. Alors CAH s’engage pour rendre le bâtiment et ses programmes encore plus accessibles, pour réduire son empreinte carbone et s’adapter aux conséquences des changements climatiques qui affectent les résidents, les clients, l’équipe et la communauté. Dans l’immédiat, nous procédons avec les mesures déjà mentionnées et des études poussées seront bientôt menées pour nous permettre de décider des meilleures conduites à tenir. Il y a déjà des actions concrètes qui se mettent en place avec le soutien de bénévoles. Par exemple nous avons réalisé des modifications importantes de notre manière de gérer les déchets organiques et recyclables. Un local a été créé et une campagne de mobilisation est en cours.

Toutefois les résultats sont encore marginaux à l’échelle de notre structure. On peut facilement imaginer la taille des enjeux à l’échelle d’une ville. Les bénévoles se mobilisent également autour des jardins communautaires, de l’entretien des espaces verts communs et de la sensibilisation. Ils nous sollicitent et nous informent afin que CAH améliore ses pratiques pour réduire son empreinte carbone. Ils sont les porte-paroles d’une qualité de vie durable.
À cette qualité de la vie si précieuse pour notre communauté, essentielle pour le maintien de l’indépendance et l’autonomie, dans la dignité, nous continuons de mettre l’accent sur ses dimensions inclusives. Les mois de mai et juin sont marqués par des célébrations qui nous font prendre conscience des enjeux liés au fait d’exister au sein de la diversité.

Le mois de juin est celui des personnes âgées. Vous me direz qu’à CAH nous célébrons les personnes âgées tous les jours, mais ne devrait-on pas aller au-delà et célébrer le vieillissement actif, positif, inclusif et aussi la justice sociale, en français ?

Alors faisons cela ensemble et rejoignez-nous pour les pauses café, les sessions thématiques avec des membres de la communauté 2 LGBTQ+, ou encore Diane Montreuil qui nous parlera du vieillissement chez les peuples autochtones, mais aussi de peinture, de musique et de médecine traditionnelle.

Venez chanter, danser et socialiser comme vous le souhaitez, mais ne restez pas seul.  N’oublions pas de rendre visite à ceux qui sont isolés.

Fabien Schneider
Directeur général adjoint, CAH